44 portraits vidéo
Accès marchés publics
S'abonner à notre newsletter Voir toutes les ressources
//
21-11-2018

Semaine européenne de la réduction des déchets

Focus sur l’entreprise Couleur DEMESTERRES engagée dans l’opération Eco-défis

Dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets, nous vous présentons l’entreprise Couleurs Demesterres située sur la commune Causse de la Selle. Une artisan éco-responsable qui limite au maximum la production de déchets.

Bonjour Christine, pouvez-vous nous présenter Couleurs Demesterres ?
Couleurs Demesterres est un atelier de création et fabrication de céramiques et poteries. J'exerce cette activité artisanale depuis 2012, l'atelier se situe sur la Commune du Causse de la Selle à proximité de Saint Guillem le Désert. La commercialisation de ma production se fait à l'atelier, sur plusieurs marchés locaux hebdomadaires ou ponctuels, et depuis quelques mois sur ma boutique en ligne (couleurs-demesterres.fr).




 
En tant que chef d’entreprise êtes-vous sensible à l’impact environnemental de votre entreprise ? Quelles actions en faveur de l’environnement mettez- vous en place au quotidien ?
Oui, la notion de protection de l’environnement a toujours guidé mes choix tant professionnels que personnels. La mise en place de solutions à faible impact écologique dans l'atelier comme l’éclairage très basse consommation, l'isolation thermique des locaux les économies d'eau... ont été mises en place dès mon installation en 2012. Ces actions ont un double impact : écologique bien-sûr mais aussi sur les charges courantes (énergie, eau...) qui sont aussi mieux maîtrisées.

Du 17 au 25 novembre c’est la semaine européenne de la réduction des déchets, comment limitez-vous vos déchets professionnels ?
En boutique, les sacs en papier kraft recyclables pour l'emballage des articles se sont imposés comme une évidence. A l'atelier, lors des opérations d’émaillage, une méthodologie stricte est en place pour la récupération et la réutilisation de la matière première excédentaire. Les pièces avec des défauts ne sont pas jetées mais données à d’autres créateurs (mosaïstes).
Les excédents d' argiles crues, ma matière première principale, pourraient être déversés dans la nature sans dommage pour l’environnement, cependant gaspiller ce matériau reviendrait à gaspiller les actions placées en amonts (extraction, stockage, manutention, transport). J'ai donc là aussi mes techniques de réintroduction des excédents de terre dans le process de fabrication.


Tél. 04 67 81 31 87
Haut de page
Réduire la taille du texteAugmenter la taille du texteEnvoyer à un amiImprimer la page